Manger lentement : Une action bénéfique contre le diabète

4232 Views

Manger lentement aide à prévenir le diabète de type II

Depuis une dizaine d'année, les chercheurs ont établis une corrélation entre vitesse d'alimentation et diabète de type II, démontrée par de nombreuse études portant sur des populations représentatives de plusieurs milliers de personnes.

Une étude (2) menée sur 700 personnes a notamment démontré que le risque de développer un diabète de type II est 2,5 fois plus important chez un mangeur rapide que chez un mangeur lent.

Une autre étude (4) montre une augmentation du taux d'hémoglobine glyquée chez les mangeurs rapides.

Une 3ème étude montre chez les mangeurs rapides une baisse de l'hormone GLP1.

Cette hormone, responsable du retardement de l'absorption du glucose au niveau de l'intestin, engendre, quand elle est en baisse, une augmentation de la glycémie postprandiale (après le repas)

Cette hormone fait d'ailleurs partie des traitements complémentaires du diabète de type II (injections de Byetta ou Victoza)

Blog navigation

Latest posts