Salariés et obésité : Les entreprises doivent mieux faire...

608 Views

Salariés et Obésité : Un problème de plus en plus important. Alors que la dernière enquête Obepi datée de 2012 révèle que l'obésité touche 15% de la population française, soit en 6,9 Millions de personnes, et qu'il n'est maintenant plus a démontrer que l'obésité augmente considérablement les risques pour la santé, l'implications des entreprises françaises dans la lutte contre l'obésité est très insuffisante.

Salariés et Obésité : la situation dans d'autres pays.

Aux Etats-unis par exemple, les entreprises ont bien compris que la prévention et la lutte contre l'obésité représentait un facteur non négligeable d'amélioration de la productivité, en essayant de contribuer à la baisse des arrêts de travail résultant des troubles liés à l'obésité.

La-bas, les entreprises investissent massivement dans cette lutte, en finançant des salles de sport, une partie des abonnements à des salles de sport, en offrant des bracelets connectés comptabilisant l'activité physique de leurs salariés, voir même en faisant appel aux services de diététiciens. Ainsi, les entreprises Américaines réalisent 9% d'économies sur les frais de santé, tout en augmentant la productivité des salariés.

Salariés et Obésité : Qu'en est-il en France ?

La situation est différente, car les entreprises ne sont pas encore prêtes à faire le pas vers les programmes pour lutter contre l'obésité au travail.

Il s'agit d'abord d'un facteur culturel et "législatif". En effet, en France, il est  plus difficile pour les entreprises d'intervenir dans un domaine qui ressort comme faisant partie de la sphère privée, et qui pourraient heurter un certain nombre de salariés.

Ensuite, et surtout, la plupart des chefs d'entreprises considèrent, à tort, qu'il suffit de moins manger pour maigrir, ne tenant absolument pas compte des personnes souffrant de défaillance hormonales, ou de troubles alimentaires.

Mais tout n'est pas si noir.

Certaines entreprises font tout de même des efforts. Il y en a qui commencent à mettre en place des programmes de prévention et de suivi diététiques, qui organisent des manifestations internes avec des thématiques liés à l'effort physiques... Mais ces premiers cas sont le plus souvent le fait de grandes entreprises, les PME restant majoritairement à la traîne.

D'après une étude récente de L'IMS Health sur salariés et obésité, un investissement de 296€ par employé en programme de prévention engendrerait un gain de productivité de 5%, soit un gain ramené à 375€ .... Tout n'est donc pas perdue...

Source : Topsante.com - http://www.topsante.com/medecine/maladies-chroniques/obesite-surpoids/soigner/obesite-les-entreprises-devraient-accompagner-davantage-leurs-salaries-613510 - article consulté le 27/09/2016

Nous ne sommes pas des médecins, et tous ces conseils nutritionnels sont donnés à titre indicatif. En cas de questions ou de problèmes, consultez votre médecin.

Les compléments alimentaires doivent être utilisés dans le cadre d'une alimentation variée, équilibrée, d'un mode de vie sain et tenus hors de portée des enfants. Les personnes sous contrôle médical, les femmes enceintes ou allaitant doivent demander conseil à leur médecin avant de prendre un complément alimentaire. Il est conseillé de respecter la dose journalière indiquée. 

Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière. 

http://www.mangerbouger.fr/

Blog navigation

Latest posts