Sleeve Gastrectomie : Le rôle du conjoint est primordial…

4513 Views

Notre vie avant l'obésité... et avec l'obésité de mon époux.

Vous avez pu découvrir dans ce blog l’histoire de mon mari, Jean Francis, qui a bénéficié d’une sleeve gastrectomie à 65 ans.

Je suis son épouse, et tenais à témoigner ici de l’importance du conjoint dans cette « aventure » que représente la chirurgie de l’obésité.

Je vis avec mon époux depuis près de 40 ans maintenant. Je l’ai connu sportif assidu, grand et musclé. Nous bougions beaucoup, faisions de la randonnée, du sport ensemble, nous sortions au restaurant, avec des amis …. La vie quoi ….

Et puis petit à petit, son corps s’est transformé, et l’obésité est arrivée pour lui. Plus de randonnées à cause des essoufflements, moins de sorties à cause du regard des autres… Au fil du temps, nous ne faisions presque plus rien.

Nous en parlions parfois, mais ce n’est pas toujours facile de dire à son conjoint que son corps change, et qu’il devrait faire quelque chose.

La décision pour une nouvelle vie...

Puis, mon mari a pris la décision de l’opération. Nous avons alors convenu que cette Sleeve Gastrectomie ne serait pas « sa » Sleeve, mais « notre » Sleeve.

J’ai assisté le plus souvent possible aux consultations préalables à l'opération (nutritionniste, groupes de paroles des anciens opérés).  Les conseils et expériences de chacun, m’ont été très utiles pour la suite, surtout pour la préparation des repas, les attitudes à adopter pour que tout se passe le mieux possible.

C'était aussi pour moi une façon de soutenir mon conjoint dans cette aventure, pas facile à vivre au début.

Les mois qui suivent la Sleeve Gastrectomie

Après l'opération, il y a eu six bons mois pas toujours faciles pour mon mari, et pour moi : douleurs, pas d'appétit, sommeil perturbé, il est devenu frileux, irritable ... Ce sont ces moments qui sont durs pour le conjoint et l’entourage. Mais il faut prendre sur soi, comprendre, et essayer de nous mettre à sa place. Pas évident, mais indispensable !

Le conjoint opéré a besoin de sentir que son entourage est là, qu’il le comprend, et qu’il l’aide à passer ce cap difficile.

Mais avec la perte de poids assez rapide, le moral revient et c'est agréable de voir sa transformation.

Nous avons attendu à peu près 8 mois, pour aller au restaurant, il avait peur de ne pas pouvoir manger. Mais cet essai fut concluant et depuis, nous pouvons NOUS faire plaisir de temps en temps. A la carte, tout est possible.

Il y a aussi d'autres points positifs : il ne ronfle plus, plus de diabète, plus d'essoufflement au moindre effort, on a repris les promenades, on peut de nouveau PARTAGER. Quel plaisir!!!!!! et ce n'est que le début.

En résumé, c'est une autre "VIE" qui a commencé avec pleins de nouveaux projets grâce à cette Sleeve gastrectomie.......

Nous ne sommes pas des médecins, et tous ces conseils nutritionnels sont donnés à titre indicatif. En cas de questions ou de problèmes, consultez votre médecin.

Les compléments alimentaires doivent être utilisés dans le cadre d'une alimentation variée, équilibrée, d'un mode de vie sain et tenus hors de portée des enfants. Les personnes sous contrôle médical, les femmes enceintes ou allaitant doivent demander conseil à leur médecin avant de prendre un complément alimentaire. Il est conseillé de respecter la dose journalière indiquée. 

Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière. 

http://www.mangerbouger.fr/

Blog navigation

Latest posts